Connecting you(th). Un appel à contributions pour surmonter les clivages sociaux.

Le Fossé Educationnel

La Fondation P&V lutte contre l'exclusion des jeunes. Au sein de la société actuelle, deux groupes distincts (de jeunes) semblent se former qui vivraient côte à côte, 
surtout en fonction du niveau et du type d’éducation.

Les personnes ayant une formation courte ou pratique et ceux ayant un niveau d'éducation de type long par exemple, se croisent de moins en moins souvent. Ils n'habitent pas dans les mêmes quartiers, ils ne fréquentent pas le même club de sport ou la même école, ni les mêmes espaces (numériques) pas plus qu'ils ne se croisent à l'église ou à l'armée.

Là où le cloisonnement se faisait autrefois en fonction des convictions politiques et religieuses, il se fait aujourd'hui selon certaines personnes en fonction du niveau d'éducation. Non seulement les personnes ayant un bas niveau et les personnes ayant un haut niveau d'éducation ne se croisent pas souvent mais elles ont aussi des préoccupations différentes. Les uns se soucient par exemple de l'environnement, de l'enseignement (supérieur) et des soins de santé. Les autres surtout de la criminalité, de l'immigration et du chômage.

Bien que le fossé éducationnel ne soit pas un nouveau phénomène, certains estiment qu’il s’est aggravé ces dernières années. À cela vient s'ajouter la conscience grandissante des conséquences que ce fossé éducationnel peut avoir sur la cohésion sociale et la possibilité de construire une société dans laquelle chacun puisse trouver sa place.

Appel à contribution

Par conséquent la Fondation P&V a lancé une vaste opération Connected you(th). Surmonter les clivages sociaux. Celle-ci visait, dans une première phase, à réunir les connaissances scientifiques les plus récentes et pertinentes sur le sujet à travers un appel à articles qui permettent d’éclaircir de manière rigoureuse, empirique et originale (1) les grands clivages au sein de notre société, en particulier autour de l'enseignement, l’évolution de ces clivages, les origines de cette évolution, et leurs conséquences; (2) les nouveaux lieux de rencontre et les personnes pouvant former « un pont » entre les groupes de jeunes; (3) les « good practices » qui parviennent à briser les clivages chez les jeunes; …

PROCESSUS DE SELECTION

Les articles ont, dans un premier temps, été évalués par trois lecteurs ayant une grande expertise en la matière. Dans un deuxième temps, les présidents de la Fondation P&V ont sélectionné, parmi les articles les mieux classés lors du premier tour, 5 articles gagnants qui ont reçu un prix de 2 000 euros chacun.
 

RESULTAT

Les lauréats seront invités à commenter leur travail et à débattre avec des scientifiques, experts, acteurs de terrain et politiques concernés. Les conclusions de ces articles et débats serviront de lignes de conduite pour la suite de ce projet pluriannuel.

CONTRIBUTIONS

  • Paper 1: "Geographical inequalities in educational credentials, 1961-2011" written by Raf Vanderstraeten and Frederik Van der Gucht - UGent
  • Paper 2: "Education and selective mobility: How parental and ethnic background assort the relocations of young Brussels adults" written by Lena Imeraj and Sylvie Gadeyne - VUB
  • Paper 3: "Worlds apart? An empirical assessment of education as a social boundary among young people in Flanders" written by Bram Spruyt and Filip Van Droogenbroeck- VUB
  • Paper 4: "Building bridges in and with youth work. Connecting with vulnerable youngsters" written by Nathalie Van Ceulebroeck, Els De Ceuster and Britt Dehertogh- AP University Antwerp 
  • Paper 5: "Local community lifelong learning centres and supports as spatial relational systems: Changing diametric spaces of exclusion towards concentric spaces of inclusion for a spatial-ecological systems science" written by Paul Downes - Dublin City University

Télechargez le Resumé  
 

 

 

 

 

KEY ENGAGING EDUCATIONAL PRACTICES

Le programme Erasmus+ vise à soutenir des actions dans les domaines de l’enseignement, de la formation, de la jeunesse et du sport pour la période 2021-2027. Il aide les organisations à travailler dans le cadre de partenariats internationaux et à partager des pratiques innovantes. 

Contexte 

Comme l’a montré la pandémie de COVID-19, l’accès à l’éducation s’avère, plus que jamais, indispensable pour garantir une reprise rapide, tout en favorisant l’égalité des chances pour tous. Dans le cadre de ce processus de relance, le programme Erasmus+ porte sa dimension inclusive vers un nouvel horizon en favorisant les possibilités de développement personnel, socio-éducatif et professionnel des personnes en Europe et ailleurs, dans le but de ne laisser personne de côté. Il est crucial d’appuyer et de faciliter la coopération transnationale et internationale entre les organisations dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport afin d’autonomiser les citoyens en les dotant de davantage de compétences clés, de lutter contre le décrochage scolaire et de permettre la reconnaissance des compétences acquises grâce à l’apprentissage formel, informel et non formel. Cette coopération facilite la circulation des idées, la transmission des bonnes pratiques et de l’expertise ainsi que le renforcement des capacités numériques, contribuant ainsi à une éducation de haute qualité tout en consolidant la cohésion sociale. 

Projet KEEP

La Fondation P&V participe à un consortium coordonné par France Education International de 6 institutions de 4 pays (la France, la Belgique, la Pologne et la Grèce) dans le cadre du projet Erasmus +. Le titre du projet qui se déroulera sur deux ans est : « Key Engaging Educational Practices used by secondary school teachers to keep connected with their students following the COVID-19 pandemic » (KEEP).

Objectif

L’objectif est de mutualiser les bonnes pratiques mises en place par les enseignants du secondaire durant la pandémie de COVID-19 pour maintenir le contact avec les jeunes et lutter contre le risque de décrochage scolaire. 
La Fondation P&V est en charge de l’objectif 1- « Situational Review » dans le but de fournir une vue d'ensemble de l'évolution et de l'impact de la politique éducative et de la stratégie numérique dans les quatre pays partenaires depuis le début de la pandémie de Covid-19, afin d'identifier les facteurs et les obstacles à un enseignement à distance efficace pour tous.
Les travaux se concluront par un rapport européen reprenant les bonnes pratiques de méthodologies innovantes utilisées par les enseignants permettant de garder le lien avec les élèves à distance, dans la lutte contre le décrochage scolaire et dans un contexte de fracture numérique. 

Partenaires 

  • CIEP France (France éducation international) 
  • Université de Paris France 
  • Université de Patras Grèce 
  • Educational Research Institute Pologne
  • GIP Formation tout au long de la vie France 
  • Fondation P&V Belgique.

     

CONNECTING YOU(TH)


Est-ce qu'on se rencontre encore ou est-ce qu'on vit surtout dans nos propres bulles ? Ces dernières années, nous constatons un écart grandissant dans la société, notamment en fonction du niveau et du type d'éducation. Nous ne vivons pas dans les mêmes quartiers, nous ne fréquentons pas les mêmes clubs de sport ou les mêmes écoles, nous ne nous rencontrons pas dans les mêmes lieux, et nos priorités et centres d’intérêts sont différents. 

Tout cela a des conséquences négatives sur la cohésion sociale et la possibilité de construire une société dans laquelle chacun peut se retrouver. Selon certains, la crise actuelle du coronavirus menace d'accroître la polarisation. La crise peut accentuer les clivages entre les groupes. Il est donc important, dans l'ère post-Corona, de travailler sur ces clivages et de contribuer à combler les écarts dans la société.

Pendant la crise du coronavirus, l'épanouissement personnel et le développement de l'identité des jeunes ont également été mis sous pression. En effet, l'une des conséquences négatives du confinement et de l'enseignement en ligne a été la réduction des échanges sociaux et l'augmentation de l'ennui, de la solitude et des problèmes mentaux chez les jeunes. La recherche montre que les contacts sociaux et le soutien peuvent être des facteurs importants de résilience et de rétablissement après une crise. 

Avec son nouveau projet pluriannuel Connecting You(th), la Fondation P&V veut combiner le besoin de contacts sociaux et d'échanges des jeunes avec le besoin sociétal de contacts diversifiés, de rencontres et de compréhension mutuelle. De cette manière, il est possible de promouvoir non seulement le bien-être mental, mais aussi le bien-être sociétal et la cohésion dans la société. 

Le projet sera composé de 2 volets : un appel à projets et un forum de jeunes.

 

Appel à projet 

La Fondation P&V lance l'appel à projets 'Connecting You(th)' pour faciliter les rencontres mutuelles entre les jeunes et/ou la réalisation d’objectifs communs.

La Fondation P&V recherche :

Quoi ?

  • Des projets qui stimulent des rencontres réelles entre différents (groupes de) jeunes, qui apprennent réellement à écouter les besoins des uns et des autres sur la base d’égalité, qui réfléchissent aux suppositions et aux préjugés des différents groupes, ... En d'autres termes, des projets qui travaillent à une meilleure compréhension et acceptation de l'« autre » par le biais de rencontres, de discussions, de contacts sociaux. Et/ou :
  • Des initiatives (locales) qui recherchent et travaillent sur les besoins, les souhaits, les problèmes communs ... de divers (groupes de) jeunes (au lieu de regarder ce qui nous divise, chercher ce qui nous unit). En d'autres termes, des initiatives qui vont concrètement à la recherche d’objectifs communs et qui entreprennent des actions ensemble pour réaliser ces objectifs. 

 

Résultats de l'appel Connecting Youth:

Ainsi 14 asbl vont œuvrer à faciliter les rencontres mutuelles et surmonter les clivages sociaux entre les jeunes à travers des projets :

  • d'inclusion
  • d'éducation
  • de promotion à l’entreprenariat et à la citoyenneté
  • de culture et des médias
  • de sport

Découvrez la liste des organisations soutenues. 

Forum des Jeunes 

Dans le cadre de son nouvel appel à projet Connecting Youth, la Fondation P&V a mis en place un forum de jeunes, de façon à offrir à une vingtaine de jeunes âgés de 16 à 23 ans l’opportunité d’acquérir de l’expérience en citoyenneté active.


Informations pratiques 

  • Les jeunes sont âgés de 16 et 23 ans et le groupe sera composé de la manière la plus diversifiée possible. 
  • Le forum a débuté avec un week-end d’ouverture en octobre 2021 et prendra fin en mai 2023.
  • Durant cette période, les jeunes se rencontrent physiquement quatre fois et organisent plusieurs rencontres numériques. Ils siègent au jury de notre appel à projets, effectuent également des visites de projets et participent activement à l'événement de clôture du projet.

Week-end I:  Du 22 au 24 Octobre

De nombreux intervenants sont venus pour présenter des outils aux jeunes. Au total 2 jours de travail et des sessions sur la citoyenneté, l'avenir des jeunes, l'esprit entrepreunarial....

L'objectif de la première rencontre était de tisser des liens, de se connaître et d'apprendre à débattre dans un environnement bienveillant. Grâce à la visualisation et à la facilitation de Visuality, les jeunes ont partagé des idées dans une atmosphère informelle. Ils ont eu l'opportunité de rencontrer des universitaires, des entrepreneurs sociaux et des coachs. Toutes les sessions visaient à leur fournir des outils pour débattre et prendre des décisions. Ils sont désormais prêts à participer activement en tant que jury à l'appel à projets Connecting Youth.

Découvrir ici le programme du premier week-end.

Week-end (2):  Du 11 au 13 février 2022

Le Forum des jeunes s’est réuni à nouveau pour la phase de sélection finale de l’appel à projets. 

Après une première sélection, la Fondation P&V a invité des représentants des projets les plus prometteurs à un « Expert Day » à Bruxelles. Les équipes ont pu présenter et défendre leurs projets au Forum des jeunes. Par la suite, le forum a sélectionné parmi 84 dossiers les quatorze lauréats, sept néerlandophones et sept francophones. Ils reçoivent des bourses entre 5.000 et 25.000 euros en fonction du budget demandé.

Découvrir ici le programme du deuxième week-end.

De plus amples informations sur le Forum de Jeune : Consultez le document d'information ou contactez la Fondation P&V : Saskia De Groof et Dunia Oumazza 

crédits photos @Visuality

 

La Fondation P&V annonce les résultats de l’appel à projets Connecting You(th)

Ainsi 14 asbl vont œuvrer à faciliter les rencontres mutuelles et surmonter les clivages sociaux entre les jeunes à travers des projets d’inclusion, d’éducation, de promotion à l’entrepreneuriat ou à la citoyenneté, de culture, des médias et du sport.

Découvrez la liste des organisations soutenues. 

 

Lire la suite