Linking Youth Up: Réduire la fracture digitale

Le budget d’un million d’euros débloqué par le Groupe P&V a soutenu 65 associations dans toute la Belgique et a permis à 1300 jeunes socialement vulnérables de recevoir un ordinateur neuf et une guidance pour renforcer leurs compétences numériques.

La crise sanitaire a un impact significatif sur la vie quotidienne de chacun d'entre nous, mais les enfants et les jeunes dans des contextes vulnérables sont frappés de manière disproportionnée.

Contexte

Tous les élèves ne bénéficient pas des mêmes conditions d’apprentissage à domicile. Les jeunes vulnérables sont aujourd'hui accablés par un stress lié aux devoirs en ligne, un logement trop exigu, un manque de matériel éducatif, etc. Près de12% des jeunes belges de moins de 15 ans n'ont pas de lieu approprié pour faire leurs devoirs ou étudier à la maison. Une famille avec enfants sur vingt n’a pas d’ordinateur ; dans les familles monoparentales ce chiffre s’élève à 14%. De nombreuses familles se partagent un ordinateur. Dans le supérieur, plus d’un étudiant sur cinq a décroché pendant le confinement. Le contexte d’urgence crée un fossé éducationnel grandissant. Cette fracture aura un coût et des conséquences sur la société de demain. 

Programme 

Le budget de 1 million d’euros est réparti comme suit :  

Phase 1

La première tranche de 700.000 euros est dédiée à l’appel à projet Linking Youth Up lancé ce 2 juin en étroite collaboration avec la Fondation P&V et la Fondation Roi Baudouin et dont l’objectif est de soutenir les organisations travaillant avec les jeunes fragilisés (de 12 à 25 ans) en leur fournissant du matériel informatique neuf et des compétences numériques. 


Phase 2

Dans la prolongation de cet appel, un budget de 300.000 euros a pour objectif de renforcer les bonnes pratiques des organisations en matière de soutien scolaire et extra-scolaire et d’accompagnement de jeunes fragilisés dans la transition de l'école au marché du travail.

Engagement sociétal du Groupe P&V 

Cette action s’inscrit dans la continuité de l’engagement sociétal du groupe P&V. Hilde Vernaillen, CEO du Groupe P&V : « Depuis le début de la crise le groupe a pris des initiatives au bénéfice de son personnel et de ses assurés. De plus, le groupe P&V s’est engagé tout au long de son histoire à contribuer à relever les défis sociétaux. L'initiative lancée aujourd'hui en fait partie et constitue notre réponse à une urgence sociale importante. ». 

Plus d’information sur le projet, lisez le communiqué de presse

Découvrez l’histoire de Meriam 

Découvrez l’histoire de Ilka

Découvrez l’histoire de Siebe

Découvrez l’histoire d'Anthony

 

Découvrez l’histoire de Nasri

Appel à projets Linking You(th) Up

De quoi s’agit-il ?

Si la crise du Coronavirus a des incidences majeures sur notre vie quotidienne à tous, la situation actuelle et les mesures prises impactent bien plus encore les enfants et les jeunes vulnérables. 

Aujourd’hui plus encore qu’avant la crise, le fait de ne pas disposer d’un ordinateur risque de creuser les écarts entre les jeunes vulnérables et les autres : décrochage scolaire, difficulté à suivre des formations, ou complications dans la recherche d’un emploi. 

L’appel à projet « Linking Youth Up » veut offrir à des jeunes vulnérables entre 12 et 25 ans des PC portables neufs pour qu’ils acquièrent des compétences numériques qui leur permettront de suivre leur scolarité, de continuer à se former ou de trouver un emploi. 

En plus de cela, des organisations qui accompagneront ces jeunes dans l’acquisition et le renforcement de leurs compétences numériques seront financés.

Pour quels projets ?

Des projets portés par des organisations qui accompagnent en Belgique des jeunes vulnérables entre 12 et 25 ans.

Des projets qui combinent le don d’ordinateurs portables et un accompagnement personnalisé :

  • Don de matériel : L’organisation redistribuera entre 10 et 40 ordinateurs portables neufs. Les jeunes en seront les propriétaires. 
  • Accompagnement personnalisé : L’organisation offrira aux jeunes un accompagnement personnalisé jusqu’à 8 000 euros qui partira des demandes du public cible et de ses besoins concrets. L’acquisition et le renforcement des compétences numériques serviront à la poursuite de leur scolarité, de leur formation ou de leur recherche d’emploi. 

Pour qui ?

  • Un dossier de candidature peut être introduit par toute asbl ou association à finalité sociale établie en Belgique.
  • Les CPAS, les pouvoirs publics et les écoles ne sont pas visés par cet appel mais les partenariats avec ces acteurs sont encouragés.
  • Les projets commerciaux ne sont pas acceptés.

Quels sont les critères de sélection ? 

  • Public : L’organisation accompagne en Belgique des jeunes vulnérables entre 12 et 25 ans : soit qui vivent dans une situation de pauvreté ou de risque de pauvreté, soit avec un parcours scolaire ou familial difficile (ex : jeunes soutenus par l’aide à la jeunesse, avec une maîtrise faible de la langue), soit des jeunes NEETs (qui n’ont pas d’emploi, ne suivent pas de formation et ne sont plus à l’école).
  • Besoins : L’organisation est en mesure de démontrer le besoin d’ordinateurs de son public cible et explicite clairement sur quels critères la redistribution du matériel sera faite aux jeunes non équipés. 
  • Accompagnement : L'organisation doit pouvoir démontrer qu'elle peut offrir un accompagnement personnalisé pour l’acquisition et le renforcement des compétences numériques à ce groupe cible. 
  • Vulnérabilités : Une attention particulière sera accordée dans l’accompagnement aux risques et vulnérabilités liés à l’usage d’un ordinateur (ex : contrôle parental, jeux en ligne, arnaques ou phishing, …). Cela se fera en dialogue avec les parents ou les adultes responsables des jeunes.
  • Durée : Les projets doivent commencer en septembre 2020. L’accompagnement se concentre principalement sur la 1ère année, c’est-à-dire jusqu’en septembre 2021. Néanmoins, dans la mesure du possible, les projets qui privilégient un suivi ou un contact la 2ème année sont encouragés. Une attention doit être portée à la maintenance du matériel afin de le pérenniser dans le temps.

Timing

  • Lancement de l'appel le 2 juin 2020
  • Introduction du dossier de candidature avant le 2 juillet 2020
  • Annonce des résultats de la sélection : 15 septembre 2020

Projets soutenus

Découvrir la liste des organisations par région.

Vidéos

Découvrez la vidéo de Meriam, l’une des jeunes de l’appel à projets Linking Youth Up


Meriam est une jeune bruxelloise de 15 ans et l’aînée d’une famille de 3 enfants. Elle est à la fois joueuse et coach de l’équipe Molenbeek Rebels Basketball. Il s’agit d’une initiative à vocation sportive et sociale qui vise à promouvoir l’épanouissement personnel et le développement de jeunes filles en situation de vulnérabilité, en partant de leur passion pour le basket. Dans cette vidéo, Meriam reçoit un ordinateur portable pour son engagement et sa persévérance.

Organisations participantes :  Molenbeek Rebels Basketball, BX Represent, Rising You 

 

Découvrez la vidéo de Ilka, l’une des jeunes de l’appel à projets Linking Youth Up

Ilka a 20 ans et étudie la médecine à l’ULB. Elle consacre une partie de son temps libre à l’animation scoute. Chaque semaine, elle aide aussi plusieurs jeunes bruxellois socialement vulnérables dans leurs devoirs et travaux scolaires via l’organisation Schola ULB. En raison de la situation sanitaire, ce tutorat se déroule actuellement par voie digitale.

Organisations participantes : Schola ULB, La Teignouse AMO, Huis van het Kind Herselt-Hulshout-Westerlo

 

Découvrez la vidéo de Siebe, l'un des jeunes de l'appel à projets Linking Youth Up

Siebe, 11 ans, vit avec sa maman et sa soeur dans un tout petit appartement à Louvain. Le centre de quartier 't Lampeke, c'est un peu sa deuxième maison. Il y a trouvé un environnement d'apprentissage favorable et stimulant pour faire ses devoirs après l'école. Et pas seulement : il y a aussi rencontré de bons amis avec qui il joue une fois ses devoirs finis.

Le centre de quartier 't Lampeke, qui vient en aide à des familles socialement fragilisées, a reçu cet automne un soutien financier de la part du Groupe P&V. Tout bénéfice pour Siebe, qui s’est vu offrir un ordinateur des mains de son éducateur.

Organisations participantes : Buurtwerk ‘t Lampeke, TAJO

 

Découvrez la vidéo d'Anthony, l'un des jeunes de l'appel à projets Linking Youth Up

La crise corona augmente le chômage des jeunes et rend la recherche d'emploi plus difficile, en particulier parmi les jeunes peu qualifiés. Après une enfance difficile, Anthony habite dans un studio à Liège, où il essaie de se construire un avenir. Via l’organisation

Le Monde des Possibles, il suit un cours de Photoshop en vue de décrocher un emploi dans le secteur des arts graphiques. Cet automne, Le Monde des Possibles a reçu de nouveaux ordinateurs, qu’elle met à disposition de ses étudiants durant les formations. Anthony en profite, lui aussi.

Organisations participantes : Le Monde des Possibles, Masure14, MJ Sambreville

Plus d'information

 

Découvrez la vidéo de Nasri, l'un des jeunes de l'appel à projets Linking Youth Up

 Nasri, bientôt 14 ans, a fui la Somalie à cause de la guerre. Il est arrivé en Belgique avec ses frères et sœurs en 2019. Il habite actuellement à Heist et suit des cours au KTA (Koninklijk Technish Atheneum) de Bruges, en classe OKAN, la classe d’accueil pour les nouveaux arrivants allophones, où il apprend le néerlandais. La langue est essentielle dans un chemin d’intégration, mais la pandémie de coronavirus rend très difficile le premier contact avec l’une de nos langues nationales pour ses élèves étrangers. Via notre projet Linking Youth Up, Nasri a reçu un laptop lui permettant de renforcer ses compétences linguistiques et digitales. De quoi pouvoir réaliser son grand rêve de devenir programmeur informatique.

Organisations participantes : Binst vzw – Duo for a Job ,KTA Brugge, Rising You

Plus d'information

Le Prix de la Citoyenneté 2020 est attribué à Waad al-Kateab

Le mercredi 2 décembre 2020, la Fondation P&V a décerné son 16ème prix de la Citoyenneté à la journaliste et réalisatrice Waad al-Kateab

Le Prix de la citoyenneté est un prix annuel décerné à une ou plusieurs personnes d'origine belge ou internationale, dont l'activité a démontré un engagement exemplaire en faveur d'une société ouverte, démocratique et tolérante.

Témoigner au péril de sa vie : Le Film  « For Sama »

Né en 1991 en Syrie, Waad al-Kateab est journaliste engagée, cinéaste et militante. Le nom de famille est un pseudonyme pour protéger sa famille lorsqu'elle a commencé à filmer la guerre en 2011. En 2009, elle s’est installée à Alep pour étudier l'économie à l'Université d'Alep, interrompue par la révolution et le conflit qui a suivi. Elle rend compte de la guerre pour Channel 4 News ; elle remporte un Emmy international avec ses reportages « Inside Aleppo ».

Depuis 2016, elle vit et travaille en Grande-Bretagne d’où elle a fui avec sa famille. Elle a fait ses débuts au cinéma dans «For  Sama » avec Edward Watts. Elle remporte le « Prix L'Œil d'or » du meilleur documentaire au Festival de Cannes en 2019, c’est aussi le documentaire le plus nominé de l'histoire des British Academy Film Awards. Le 23 novembre 2020, elle remporte un Emmy Award pour le meilleur documentaire.

 

Témoigner au péril de sa vie : Le Film  « For Sama »

« For Sama » est un voyage intime et épique dans l'expérience féminine de la guerre. Lettre d'amour d'une jeune mère à sa fille, le film raconte l'histoire de la vie de Waad al-Kateab à travers cinq ans de soulèvement à Alep, en Syrie, alors qu'elle tombe amoureuse, se marie et donne naissance à Sama, le tout sur fond d’un conflit cataclysmique. Sa caméra capte des histoires incroyables de perte, de rire et de survie alors que Waad se bat avec un choix impossible - fuir ou non la ville pour protéger la vie de sa fille, quand partir signifie abandonner la lutte pour la liberté pour laquelle elle a déjà tant sacrifié. Le film est le premier long métrage documentaire des cinéastes primés, Waad al-Kateab et Edward Watts.

 

Promouvoir l’engagement et la citoyenneté active


Le Prix de la Citoyenneté 2020 est remis à Waad al-Kateab pour sa mise en perspective de la prise du risque au nom d’une citoyenneté active et militante
Olivier Servais, co-président de la Fondation P&V : « Le prix vient à la veille d’un triste anniversaire, cela fait 10 ans que la Syrie s’est embourbée dans un conflit sans fin. Waad al-Kateab a interpellé des millions de personnes à travers son témoignage en rapprochant l'intime et l 'universel et nous montre ce qu'est la vraie citoyenneté ». 
La Fondation souhaite mettre en exergue toutes les formes de participation citoyenne et le témoignage de Waad al-Kateab s’inscrit dans ce continuum. Al-Kateab espère que son travail pourra être un outil de changement et pourra inciter les gens à agir. Quand on lui demande ce qu’elle souhaite, Waad répond : « Je ne veux pas vos larmes, mais une mobilisation ».

©ABD ALKHADER HABAK

Son action : un combat personnel et universel

Waad Al-Kateab continue son combat à travers la campagne «@ActionForSama #stopbombinghospitals » soulignant l’héroïsme des médecins et infirmières qui poursuivent leur travail malgré les bombardements. Waad al-Kateab nous encourage à nourrir et mener des débats de manière humaine sur le rôle, les responsabilités et l'impact de la guerre sur la vie de milliers d’hommes et de femmes.
Annemie Schaus (rectrice de l’ULB) et Lynn Tytgat (WeKonekt, VUB), deux membres du jury du Prix de la Citoyenneté, expliquent : « L’œuvre de Waad al-Kateab est un appel à une société ouverte, tolérante et engagée. La cinéaste œuvre passionnément en faveur des droits de l’homme, du droit à la santé, ainsi que du personnel des soignants et médecins qui quotidiennement jouent un rôle crucial à travers le monde. Face à la pandémie COVID-19, cette thématique est et restera d'actualité. Waad al-Kateab inspire les jeunes et les moins jeunes, au niveau national et international, et encourage la réflexion et l’action personnelles et sociales. »

 

Remise du Prix 


Le Prix sera remis le 2 mai prochain lors de l’évènement du Difference Day qui aura lieu à Bozar en présence de nombreuses personnalités dont Caroline Pauwels, rectrice de la VUB : "Je suis honorée que le Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V décerné à Waad al-Kateab soit remis lors du Difference Day. Elle incarne les valeurs et l'attitude que représente cette journée : liberté d'expression et respect de l'opinion des autres".

La Fondation remettra à la lauréate une statue de l’artiste engagé Philip Aguirre y Otegui.

 


 

 

Revue de Presse

" Le(s) présent(s) article(s) est (sont) reproduit(s) avec l'autorisation de l'Editeur, tous droits réservés. Toute utilisation ultérieure doit faire l'objet d'une autorisation spécifique de la société de gestion Copiepresse : info@copiepresse.be "

ECRITE :

Le Soir, Gaëlle Moury, "Comprendre pourquoi les Syriens sont devenus des réfugiés " 02/12/2020, p. 14

Knack, Han Renard, "We zouden samen leven en samen sterven "  02/12/2020p.76

 

ONLINE : 

RTL info, "Une journaliste syrienne récompensée du Prix de la citoyenneté", 02/12/2020

Mo*, Michiel Loveniers "Syrische journaliste, filmmaakster en activiste wint de Burgerschapsprijs 2020: ‘Een heel speciale prijs" - 02/12/2020

La Libre, "Une journaliste syrienne récompensée du Prix de la citoyenneté", 02/12/2020

BX1, "Une journaliste récompensée du Prix de la citoyenneté", 02/12/2020

DH, "Une journaliste récompensée du Prix de la citoyenneté", 02/12/2020

Découvrez les jeunes du projet Linking Youth Up et Guiding Youth

Toutes les familles ne disposent pas d’un ordinateur à la maison. De plus, de nombreux jeunes n’ont aucun espace adapté au sein de leur foyer pour faire leurs devoirs ou étudier. À ce manque d’équipement s’ajoutent aussi, pour un jeune sur cinq, des connaissances et compétences digitales trop faibles. La crise du coronavirus a encore plus mis en évidence cette inégalité. Découvrez Meriam, Ilka, Siebe, Anthony et tous les jeunes qui sont les visages du projet Linking Youth Up. Avec ce projet, 1300 jeunes socialement vulnérables reçoivent un nouvel ordinateur portable et 65 organisations un soutien pour continuer à agir contre le fossé numérique et éducatif.

 

 

Lire la suite