Découvrez les jeunes du projet Linking Youth Up et Guiding Youth

Toutes les familles ne disposent pas d’un ordinateur à la maison. De plus, de nombreux jeunes n’ont aucun espace adapté au sein de leur foyer pour faire leurs devoirs ou étudier. À ce manque d’équipement s’ajoutent aussi, pour un jeune sur cinq, des connaissances et compétences digitales trop faibles. La crise du coronavirus a encore plus mis en évidence cette inégalité. Découvrez Meriam, Ilka, Siebe, Anthony et tous les jeunes qui sont les visages du projet Linking Youth Up. Avec ce projet, 1300 jeunes socialement vulnérables reçoivent un nouvel ordinateur portable et 65 organisations un soutien pour continuer à agir contre le fossé numérique et éducatif.

 

 

Lire la suite

Appel à projets Linking You(th) Up

De quoi s’agit-il ?

Si la crise du Coronavirus a des incidences majeures sur notre vie quotidienne à tous, la situation actuelle et les mesures prises impactent bien plus encore les enfants et les jeunes vulnérables. 

Aujourd’hui plus encore qu’avant la crise, le fait de ne pas disposer d’un ordinateur risque de creuser les écarts entre les jeunes vulnérables et les autres : décrochage scolaire, difficulté à suivre des formations, ou complications dans la recherche d’un emploi. 

L’appel à projet « Linking Youth Up » veut offrir à des jeunes vulnérables entre 12 et 25 ans des PC portables neufs pour qu’ils acquièrent des compétences numériques qui leur permettront de suivre leur scolarité, de continuer à se former ou de trouver un emploi. 

En plus de cela, des organisations qui accompagneront ces jeunes dans l’acquisition et le renforcement de leurs compétences numériques seront financés.

Pour quels projets ?

Des projets portés par des organisations qui accompagnent en Belgique des jeunes vulnérables entre 12 et 25 ans.

Des projets qui combinent le don d’ordinateurs portables et un accompagnement personnalisé :

  • Don de matériel : L’organisation redistribuera entre 10 et 40 ordinateurs portables neufs. Les jeunes en seront les propriétaires. 
  • Accompagnement personnalisé : L’organisation offrira aux jeunes un accompagnement personnalisé jusqu’à 8 000 euros qui partira des demandes du public cible et de ses besoins concrets. L’acquisition et le renforcement des compétences numériques serviront à la poursuite de leur scolarité, de leur formation ou de leur recherche d’emploi. 

Pour qui ?

  • Un dossier de candidature peut être introduit par toute asbl ou association à finalité sociale établie en Belgique.
  • Les CPAS, les pouvoirs publics et les écoles ne sont pas visés par cet appel mais les partenariats avec ces acteurs sont encouragés.
  • Les projets commerciaux ne sont pas acceptés.

Quels sont les critères de sélection ? 

  • Public : L’organisation accompagne en Belgique des jeunes vulnérables entre 12 et 25 ans : soit qui vivent dans une situation de pauvreté ou de risque de pauvreté, soit avec un parcours scolaire ou familial difficile (ex : jeunes soutenus par l’aide à la jeunesse, avec une maîtrise faible de la langue), soit des jeunes NEETs (qui n’ont pas d’emploi, ne suivent pas de formation et ne sont plus à l’école).
  • Besoins : L’organisation est en mesure de démontrer le besoin d’ordinateurs de son public cible et explicite clairement sur quels critères la redistribution du matériel sera faite aux jeunes non équipés. 
  • Accompagnement : L'organisation doit pouvoir démontrer qu'elle peut offrir un accompagnement personnalisé pour l’acquisition et le renforcement des compétences numériques à ce groupe cible. 
  • Vulnérabilités : Une attention particulière sera accordée dans l’accompagnement aux risques et vulnérabilités liés à l’usage d’un ordinateur (ex : contrôle parental, jeux en ligne, arnaques ou phishing, …). Cela se fera en dialogue avec les parents ou les adultes responsables des jeunes.
  • Durée : Les projets doivent commencer en septembre 2020. L’accompagnement se concentre principalement sur la 1ère année, c’est-à-dire jusqu’en septembre 2021. Néanmoins, dans la mesure du possible, les projets qui privilégient un suivi ou un contact la 2ème année sont encouragés. Une attention doit être portée à la maintenance du matériel afin de le pérenniser dans le temps.

Timing

  • Lancement de l'appel le 2 juin 2020
  • Introduction du dossier de candidature avant le 2 juillet 2020
  • Annonce des résultats de la sélection : 15 septembre 2020

Projets soutenus

Découvrir la liste des organisations par région.

Vidéos

Découvrez la vidéo de Meriam, l’une des jeunes de l’appel à projets Linking Youth Up


Meriam est une jeune bruxelloise de 15 ans et l’aînée d’une famille de 3 enfants. Elle est à la fois joueuse et coach de l’équipe Molenbeek Rebels Basketball. Il s’agit d’une initiative à vocation sportive et sociale qui vise à promouvoir l’épanouissement personnel et le développement de jeunes filles en situation de vulnérabilité, en partant de leur passion pour le basket. Dans cette vidéo, Meriam reçoit un ordinateur portable pour son engagement et sa persévérance.

Organisations participantes :  Molenbeek Rebels Basketball, BX Represent, Rising You 

 

Découvrez la vidéo de Ilka, l’une des jeunes de l’appel à projets Linking Youth Up

Ilka a 20 ans et étudie la médecine à l’ULB. Elle consacre une partie de son temps libre à l’animation scoute. Chaque semaine, elle aide aussi plusieurs jeunes bruxellois socialement vulnérables dans leurs devoirs et travaux scolaires via l’organisation Schola ULB. En raison de la situation sanitaire, ce tutorat se déroule actuellement par voie digitale.

Organisations participantes : Schola ULB, La Teignouse AMO, Huis van het Kind Herselt-Hulshout-Westerlo

 

Découvrez la vidéo de Siebe, l'un des jeunes de l'appel à projets Linking Youth Up

Siebe, 11 ans, vit avec sa maman et sa soeur dans un tout petit appartement à Louvain. Le centre de quartier 't Lampeke, c'est un peu sa deuxième maison. Il y a trouvé un environnement d'apprentissage favorable et stimulant pour faire ses devoirs après l'école. Et pas seulement : il y a aussi rencontré de bons amis avec qui il joue une fois ses devoirs finis.

Le centre de quartier 't Lampeke, qui vient en aide à des familles socialement fragilisées, a reçu cet automne un soutien financier de la part du Groupe P&V. Tout bénéfice pour Siebe, qui s’est vu offrir un ordinateur des mains de son éducateur.

Organisations participantes : Buurtwerk ‘t Lampeke, TAJO

 

Découvrez la vidéo d'Anthony, l'un des jeunes de l'appel à projets Linking Youth Up

La crise corona augmente le chômage des jeunes et rend la recherche d'emploi plus difficile, en particulier parmi les jeunes peu qualifiés. Après une enfance difficile, Anthony habite dans un studio à Liège, où il essaie de se construire un avenir. Via l’organisation

Le Monde des Possibles, il suit un cours de Photoshop en vue de décrocher un emploi dans le secteur des arts graphiques. Cet automne, Le Monde des Possibles a reçu de nouveaux ordinateurs, qu’elle met à disposition de ses étudiants durant les formations. Anthony en profite, lui aussi.

Organisations participantes : Le Monde des Possibles, Masure14, MJ Sambreville

Plus d'information

Linking Youth Up: Réduire la fracture digitale

Le budget d’un million d’euros débloqué par le Groupe P&V a soutenu 65 associations dans toute la Belgique et a permis à 1300 jeunes socialement vulnérables de recevoir un ordinatuer neuf et une guidance pour renforcer leurs compétences numériques.

La crise sanitaire a un impact significatif sur la vie quotidienne de chacun d'entre nous, mais les enfants et les jeunes dans des contextes vulnérables sont frappés de manière disproportionnée.

Contexte

Tous les élèves ne bénéficient pas des mêmes conditions d’apprentissage à domicile. Les jeunes vulnérables sont aujourd'hui accablés par un stress lié aux devoirs en ligne, un logement trop exigu, un manque de matériel éducatif, etc. Près de12% des jeunes belges de moins de 15 ans n'ont pas de lieu approprié pour faire leurs devoirs ou étudier à la maison. Une famille avec enfants sur vingt n’a pas d’ordinateur ; dans les familles monoparentales ce chiffre s’élève à 14%. De nombreuses familles se partagent un ordinateur. Dans le supérieur, plus d’un étudiant sur cinq a décroché pendant le confinement. Le contexte d’urgence crée un fossé éducationnel grandissant. Cette fracture aura un coût et des conséquences sur la société de demain. 

Programme 

Le budget de 1 million d’euros est réparti comme suit :  

Phase 1

La première tranche de 700.000 euros est dédiée à l’appel à projet Linking Youth Up lancé ce 2 juin en étroite collaboration avec la Fondation P&V et la Fondation Roi Baudouin et dont l’objectif est de soutenir les organisations travaillant avec les jeunes fragilisés (de 12 à 25 ans) en leur fournissant du matériel informatique neuf et des compétences numériques. 


Phase 2

Dans la prolongation de cet appel, un budget de 300.000 euros a pour objectif de renforcer les bonnes pratiques des organisations en matière de soutien scolaire et extra-scolaire et d’accompagnement de jeunes fragilisés dans la transition de l'école au marché du travail.

Engagement sociétal du Groupe P&V 

Cette action s’inscrit dans la continuité de l’engagement sociétal du groupe P&V. Hilde Vernaillen, CEO du Groupe P&V : « Depuis le début de la crise le groupe a pris des initiatives au bénéfice de son personnel et de ses assurés. De plus, le groupe P&V s’est engagé tout au long de son histoire à contribuer à relever les défis sociétaux. L'initiative lancée aujourd'hui en fait partie et constitue notre réponse à une urgence sociale importante. ». 

Plus d’information sur le projet, lisez le communiqué de presse

Découvrez l’histoire de Meriam 

Découvrez l’histoire de Ilka

Découvrez l’histoire de Siebe

Découvrez l’histoire d'Anthony

 

PRESSE