Connecting you(th). Un appel à contributions pour surmonter les clivages sociaux.

Le Fossé Educationnel

La Fondation P&V lutte contre l'exclusion des jeunes. Au sein de la société actuelle, deux groupes distincts (de jeunes) semblent se former qui vivraient côte à côte. Ces groupes semblent se cristalliser autour de l’éducation. Les personnes ayant un bas niveau et les personnes ayant un haut niveau d'éducation ne se croisent pas souvent. Ils n'habitent pas dans les mêmes quartiers, ils ne fréquentent pas le même club de sport ou la même école, ni les mêmes espaces (numériques) pas plus qu'ils ne se croisent à l'église ou à l'armée.

Là où le cloisonnement se faisait autrefois en fonction des convictions politiques et religieuses, il se fait aujourd'hui selon certaines personnes en fonction du niveau d'éducation. Non seulement les personnes ayant un bas niveau et les personnes ayant un haut niveau d'éducation ne se croisent pas souvent mais elles ont aussi des préoccupations différentes. Les diplômés de l'enseignement supérieur (aussi les jeunes) se soucient par exemple de l'environnement, de l'enseignement (supérieur) et des soins de santé. Les sujets de préoccupation des personnes moins qualifiées concernent surtout la criminalité, l'immigration et le chômage.

Bien que le fossé éducationnel ne soit pas un nouveau phénomène, certains estiment qu’il s’est aggravé ces dernières années, et en particulier pour les groupes ayant un bas niveau d’éducation qui sont moins en mesure de se construire une vie décente. À cela vient s'ajouter la conscience grandissante des conséquences que ce fossé éducationnel peut avoir sur la cohésion sociale et la possibilité de construire une société dans laquelle chacun puisse trouver sa place.

Appel à contribution

Par conséquent la Fondation P&V lance une vaste opération Connected you(th). Surmonter les clivages sociaux. Celle-ci vise, dans une première phase, à réunir les connaissances scientifiques les plus récentes et pertinentes sur le sujet à travers un appel à articles qui permettent d’éclaircir de manière rigoureuse, empirique et originale (1) les grands clivages au sein de notre société, en particulier autour de l'enseignement, l’évolution de ces clivages, les origines de cette évolution, et leurs conséquences; (2) les nouveaux lieux de rencontre et les personnes pouvant former « un pont » entre les groupes de jeunes; (3) les « good practices » qui parviennent à briser les clivages chez les jeunes; …

Les articles rédigés obligatoirement en anglais seront, dans un premier temps, évalués par trois lecteurs ayant une grande expertise en la matière. Dans un deuxième temps, un comité de lecture de haute tenue sélectionnera, parmi les articles les mieux classés lors du premier tour, les max. 10 articles gagnants qui recevront un prix de 2 000 euros chacun.

En outre, les articles seront présentés lors d’un colloque européen qui sera organisé le 12 mai 2020 à Bruxelles. Les lauréats seront invités à commenter leur travail et à débattre avec des scientifiques, experts, acteurs de terrain et politiques concernés. Les conclusions de ce colloque serviront de lignes de conduite pour la suite de ce projet pluriannuel.

Intéressé?

Vous trouverez plus d'informations sur le thème ici.

EN BREF

L’article doit :

  • Être envoyé avant le 30 juin 2019.
  • Être rédigé en anglais uniquement.
  • Ne pas dépasser les 10 000 caractères autorisés.
  • Ne pas avoir été publié.
  • Impliquer la Belgique ou un ou plusieurs pays européens ou pays de l'OCDE.
  • Impliquer les jeunes (jusqu'à 30 ans) ou être comparé à eux.

TIMELINE

  • Février 2019: Lancement de l’appel à articles
  • 30 juin 2019 : Date limite de soumission des articles
  • Novembre/décembre 2019 : Annonce des résultats
  • 12 mai 2020 : Colloque

 

 

Conférence européenne - Connecting You(th)

Le 12 mai 2020 à Bruxelles

La Fondation P&V a entamé son nouveau grand projet pluriannuel "Connecting You(th). Surmonter les clivages sociaux" qui vise à combler le fossé entre les personnes ayant un haut niveau d’éducation et un niveau bas d’éducation. Afin d’avoir une meilleure compréhension du sujet, un appel à articles avait été lancé au printemps 2019. Les articles devaient permettre d’éclaircir (1) les grands clivages au sein de notre société, en particulier autour de l'enseignement, l’évolution de ces clivages, les origines de cette évolution, et leurs conséquences; et/ou (2) les nouveaux lieux de rencontre et les personnes pouvant former « un pont » entre les groupes de jeunes; et/ou (3) les « good practices » qui parviennent à briser les clivages chez les jeunes; …

Les articles rédigés obligatoirement en anglais ont été évalués par trois lecteurs ayant une grande expertise en la matière. Le jury a sélectionné, parmi les articles les mieux classés lors du premier tour, les 5 articles gagnants qui recevront un prix de 2 000 euros chacun. Le comité de lecture a été présidé par dr. Olivier Servais, Professeur de sociologie à l’UCLouvain et dr. Jessy Siongers, senior reseacher à l’UGent et la VUB.

Les cinq articles gagnants de cet appel à articles seront annoncés lors d'une conférence européenne qui se tiendra le 12 mai 2020 à Bruxelles. Les lauréats seront invités à présenter leurs travaux et à débattre avec des scientifiques, experts, acteurs de terrain et politiques concernés.

En outre, nous aurons l'honneur d'accueillir comme orateur principal Paul Collier, Professeur d'économie à l’Université d’Oxford et lauréat du Prix de la Citoyenneté de la Fondation P&V en 2017. Paul Collier nous présentera quelques conclusions de son dernier livre "The Future Of Capitalism : Facing the New Anxieties", dans lequel il essaie entre autres de trouver des solutions aux trois grandes divisions dans nos sociétés actuelles : régions urbaines contre provinciales, groupes de population éduqués contre non-éduqués et riches contre pauvres. 

Beate Volker, Professeur de sociologie à l'Université d'Amsterdam, sera également présente et discutera de certains résultats de ses recherches sur les réseaux sociaux, les inégalités de capital et la cohésion sociale, en mettant l'accent sur les différences entre les groupes sociaux tels que les personnes ayant un haut niveau d’éducation et celles avec un bas niveau d’éducation.

Contexte

La Fondation P&V lutte contre l'exclusion des jeunes. Au sein de la société actuelle, deux groupes distincts (de jeunes) semblent se former qui vivraient côte à côte. Ces groupes semblent se cristalliser autour de l’éducation. Les personnes ayant un bas niveau et les personnes ayant un haut niveau d'éducation ne se croisent pas souvent.

Bien que le fossé éducationnel ne soit pas un nouveau phénomène, certains estiment qu’il s’est aggravé ces dernières années, et en particulier pour les groupes ayant un bas niveau d’éducation qui sont moins en mesure de se construire une vie décente. À cela vient s'ajouter la conscience grandissante des conséquences que ce fossé éducationnel peut avoir sur la cohésion sociale et la possibilité de construire une société dans laquelle chacun puisse trouver sa place.

Par conséquent, la Fondation P&V a lancé un nouveau programme de Recherche/Action, sur plusieurs années, comprenant plusieurs phases :

1. Réunir des études scientifiquement fondées et des idées sur le sujet
2. Réfléchir de manière approfondie, sur base de cette expertise réunie, à ces connaissances et idées, dans le but d’identifier et d’appuyer des formes de politique et de projets susceptibles de contribuer efficacement à la résolution des problèmes identifiés.
3. Promouvoir cette politique et promouvoir les initiatives et les projets développés.

Les conclusions de ce colloque serviront de lignes de conduite pour ce projet pluriannuel.

Programme

Plus d’informations sur le programme et les inscriptions suivront bientôt. Restez connecté !

Connecting you(th). Surmonter les clivages sociaux


​​​​La Fondation P&V lutte contre l'exclusion des jeunes. Au sein de la société actuelle, deux groupes distincts (de jeunes) semblent se former qui vivraient côte à côte. Ces groupes semblent se cristalliser autour de l’éducation.

Les personnes ayant un bas niveau et les personnes ayant un haut niveau d'éducation ne se croisent pas souvent. Ils n'habitent pas dans les mêmes quartiers, ils ne fréquentent pas le même club de sport ou la même école, ni les mêmes espaces (numériques) pas plus qu'ils ne se croisent à l'église ou à l'armée. Là où le cloisonnement se faisait autrefois en fonction des convictions politiques et religieuses, il se fait aujourd'hui selon certaines personnes en fonction du niveau d'éducation. Non seulement les personnes ayant un bas niveau et les personnes ayant un haut niveau d'éducation ne se croisent pas souvent mais elles ont aussi des préoccupations différentes. Les diplômés de l'enseignement supérieur (aussi les jeunes) se soucient par exemple de l'environnement, de l'enseignement (supérieur) et des soins de santé. Les sujets de préoccupation des personnes moins qualifiées concernent surtout la criminalité, l'immigration et le chômage.

Bien que le fossé éducationnel ne soit pas un nouveau phénomène, certains estiment qu’il s’est aggravé ces dernières années, et en particulier pour les groupes ayant un bas niveau d’éducation qui sont moins en mesure de se construire une vie décente. À cela vient s'ajouter la conscience grandissante des conséquences que ce fossé éducationnel peut avoir sur la cohésion sociale et la possibilité de construire une société dans laquelle chacun puisse trouver sa place.

Par conséquent, la Fondation P&V a lancé un nouveau programme de Recherche/Action, sur plusieurs années, comprenant plusieurs phases :

PHASE I

Réunir des études scientifiquement fondées à propos des grands clivages au sein de notre société, en particulier autour de l'enseignement, de l’évolution de ces clivages, des origines de cette évolution, et de leurs conséquences ; des « good practices » qui parviennent à briser les clivages chez les jeunes/ jeunes adultes; …

PHASE II

Réfléchir de manière approfondie, sur base de cette expertise réunie, à ces connaissances et idées, dans le but d’identifier et d’appuyer des formes de politique et de projets susceptibles de contribuer efficacement à la résolution des problèmes identifiés.

PHASE III

Promouvoir cette politique et promouvoir les initiatives et les projets développés.

 

28 000 euros récoltés au profit de Viva For Life et De Warmste Week !

Pour la deuxième année consécutive, la Fondation P&V et le Groupe P&V se sont mobilisés pour les actions de solidarité Viva For Life et De Warmste Week.

Plusieurs actions ont été organisées telles qu’une marche parrainée de 10 km ayant rassemblé près de 340 collègues, un afterwork qui a réuni collègues et joueurs du City Pirates - l'une des bonnes causes soutenues par P&V Group For Life - pour un tournoi de football amical, une vente de livres, une semaine solidaire au sein du restaurant d’entreprise ou encore une séance de yoga solidaire, …

Lisez ici l'interview des City Pirates réalisée par la Gazet van Antwerpen au sujet du soutien reçu par le club via P&V Group For Life.

Les actions aussi nombreuses que variées ont permis de récolter un total de 14 000 euros, montant qui a été doublé par le Groupe P&V. A l’année prochaine !

20200110_Gazet-van-Antwerpen_p-0_Project-City-Pirates-kan-warmste-14-000-euro-goed-gebruiken.pdf (Version 1.0)

Miniature Transféré par Marie Delloye, 30/01/20 09:38
Prévisualisation
1 de 2