Les lauréats de l'appel à projets "My Future, Our Society"

 

Un appel pour l’action collective

Seuls 16% des jeunes adultes comptent encore sur la politique et des solutions collectives pour les aider à résoudre leurs problèmes ou réaliser leurs rêves, alors que le reste compte bien davantage sur eux-mêmes, sur leur famille et une portion de chance.

En 2016, la Fondation P&V a lancé un appel à projets « My Future, Our Society » aux organisations qui travaillent avec et pour les jeunes. L'objectif: montrer aux jeunes l’intérêt de s’activer ensemble avec d’autres jeunes, et en dialogue avec d’autres acteurs dont les pouvoirs publics, dans la réalisation d’un projet concret, pour résoudre des problèmes quotidiens auxquels ils sont confrontés ou pour réaliser des rêves qu’ils veulent réaliser. L’appel à projet a également pour objectif de stimuler la réactivité des institutions politiques face aux vœux et aux problèmes des jeunes.

Le mardi 23 mai 2017, lors de sa conférence- débat annuelle, la Fondation P&V a annoncé les huit lauréats de son appel à projets « My Future, Our Society ». Quatre néerlandophones et quatre francophones ont été sélectionnés après avoir passé un processus de sélection intensif. Ils reçoivent un soutien financier de la Fondation P&V pour mettre en place leur projet sur une période d’un an et demi.

Procédure de sélection

Les lauréats ont été soumis à une procédure de sélection rigoureuse. Après une première sélection la Fondation P&V a invité des représentants des 32 projets les plus prometteurs à un « Expert Day » à Bruxelles. Les équipes ont pu présenter leurs projets, le défendre et l’affiner suite à la rencontre avec les « experts » présents. Par la suite, un jury a sélectionné les huit lauréats, quatre néerlandophones et quatre francophones. Ils obtiennent des bourses chiffrées entre 10.000 et 50.000 euros, selon le budget demandé par chaque lauréat.

Les équipes ont jusqu'à la fin de 2018 pour réaliser leurs projets. Chaque projet sera étroitement suivi et soutenu par la Fondation P&V, à travers des conseils et des réunions de spécialistes. Vers le début de 2019, la Fondation P&V organisera un événement de clôture lors duquel les lauréats présenteront leur projet, les résultats et les connaissances acquises.

Les Lauréats (ordre de présentation aléatoire)

 

ADES 2.0 (Bruxelles)

                                                                     

ADES 2.0 est une initiative du réseau ADES (Alternatives Démocratiques Ecologiques et Sociales) qui se veut être un lieu de rassemblement et de développement d’idées nouvelles autour de trois valeurs phares : l’action collective, la convivialité et la solidarité (repair café, organisation de débats,…). Avec ADES 2.0, le réseau souhaite ajouter un pôle « incubateur de projets » destiné à tous les jeunes.

 

 

J100 (Anvers)

                                                                          

Il n’existe pas de « type » unique du jeune Anversois. Chaque organisation de jeunesse dans la ville a son individualité propre, son réseau de bénévoles et son public cible spécifique. Avec leur projet «  J100 », les organisations de jeunesse anversoises désirent renforcer la position des jeunes dans la ville en leur donnant une voix. Les jeunes rêvent d'une cabane dans les arbres qui symboliserait leurs idées. Cette cabane réunira l’ensemble des jeunes de « J100 » et leur permettra d’inviter les décideurs politiques à dialoguer avec eux suite aux élections communales. Après les élections, cette cabane sera le lieu unique où tous les jeunes Anversois pourront venir et continuer à rêver.

 

Potager Collectif de la Maison des Jeunes de Jalhay-Sart

                                                                           

A travers son projet de potager collectif, la maison des Jeunes de Jalhay-Sart veut ouvrir son jardin à tous ceux qui ont envie de s’engager activement dans la vie communautaire de Jalhay-Sart. Les sections locales de toutes les générations sont invitées à entretenir le potager et  à récolter – littéralement - les fruits de leur travail. Les collaborations prévues avec des artistes au sein du potager en font également un lieu de rencontre agréable dans lequel de nouvelles idées peuvent germer.

 

Maroll's (Bruxelles)

                                                                

Maroll’s est un projet socio-éducatif porté par l'Unité scoute des Marolles et destiné à un public vulnérable et à leurs familles. Entre leur début il y a 8 ans et aujourd’hui ils sont passés de 15 jeunes à 70 animés de 6 à 18 ans. Avec dans le viseur, l’objectif final de passer le flambeau à des jeunes du quartier, les chefs scouts d’aujourd’hui souhaitent emmener leurs jeunes de 16-18 ans en Grèce dans une ferme coopérative pour un séjour de bénévolat. Ils auront auparavant rénové un minibus pour pouvoir faire le voyage et organisé un festival musical dans leur quartier pour se faire connaitre et encourager les autres jeunes et leurs familles à faire partie de leur mouvement.

 

Vlaams-Brabant met Cachet

                                                                         

Cachet est une asbl qui a pour but de prendre soin de chaque enfant et de chaque jeune. Le cœur de l’activité de Cachet réside dans la création de rencontres entre et par les jeunes qui sont passés dans le système de l’aide à la jeunesse. De cette manière, un réseau se construit et permet aux jeunes de s’y retrouver. En plus des réseaux de Bruxelles, Anvers, Malines et du Limbourg, l’asbl Cachet souhaite mettre en place, suite à la demande des jeunes de cette région, une antenne régionale dans le Brabant flamand. A travers ce nouveau réseau, ils veulent mettre à jour les besoins, les désirs et les rêves de ces jeunes ayant un passé difficile, pour susciter l’intérêt des décideurs politiques, des politiciens et de la société dans son ensemble.

 

Mayor @ your town

                                                             

L’asbl [ew32] a créé avec l’aide de jeunes et des pouvoirs locaux, son projet ‘Mayor@YourTown’, un jeu unique lancé dans quatre villes flamandes (Ninove, Diest, Maasmechelen, Bornem). Ce jeu a pour objectif de répondre à la question «  qu’est-ce que vous feriez si vous étiez le bourgmestre de votre ville ». Armés de tablettes digitales, les jeunes arpentent la ville et rencontrent différents services publics locaux et organisations variées. Chaque mission menée à bien permet aux jeunes de recevoir un montant qu’ils peuvent ensuite investir dans des projets locaux.

 

Je mène à (Malmédy)

                                                                 

A leurs 18 ans, les Mineurs Etrangers Non Accompagnés (MENA) doivent quitter les centres d’accueil belges avec peu voire pas d’encadrement. C’est pourquoi l’Asbl Couleur Café, implantée à Malmédy, souhaite offrir à ces jeunes de meilleures perspectives futures. A travers des ateliers et des projets de sensibilisation du grand public à leur situation, les jeunes pourront réfléchir et agir ensemble pour prendre leur vie en main.

 

De Put ( Bruges-Nord)

                                                                      

L’année dernière en 2016, quelques jeunes de Bruges-Nord ont décidé de se construire leur propre maison de jeunes secrète comme une réponse créative au manque de maisons de jeunes dans leur quartier. Baptisés «  De Vrienden van De Put » (les amis du trou), ils ont rapidement été découverts par les autorités locales. Heureusement leur histoire ne s’arrête pas là et grâce à l’attention médiatique reçue, et à la bourse de la Fondation P&V, les jeunes vont créer cet été un lieu de rencontre temporaire avec la jeunesse locale. En espérant pouvoir s’installer dans un espace permanent plus tard !